Objectif Conciliation: Mission possible!

Plusieurs personnes, happées dans le tourbillon de la vie quotidienne, se sentent en mode « survie » plutôt que de vivre leur vie pleinement. N’ayant jamais pris le temps de véritablement faire le point sur leurs objectifs, ces personnes éparpillent leurs actions et gaspillent leurs énergies à des choses qui ne procurent pas un sens à leur existence. On les voit courir partout à la fois, et s’étonner de n’être jamais satisfaites!

Un bon point de départ pour éviter de se retrouver dans ce pattern est de prendre le temps d'écrire ses principes de vie, telle une mission d'entreprise. En ce début d’une nouvelle année pleine de promesses, prenez une heure de votre temps pour fixer, sur papier, ce que vous souhaitez pour 2010 et les années à venir. Que vous vous exprimiez à l’aide de phrases- clés ou de paragraphes plus complets, peu importe, vous n’avez qu’à imaginer ce que vous voulez réaliser pour être heureux. Ce texte va devenir un engagement, une promesse que vous allez tenir pour vous-même et envers vous-même. C'est comme si vous créiez le plan directeur de votre vie.

Aussi, lorsque vous arriverez au terme de votre passage sur terre, pensez-vous que vous risquez de regretter de ne pas avoir assisté à un certain 5 à 7 ou à une certaine réunion de comité? Il y a fort à parier que vous regretterez plutôt le peu de temps passé avec les gens que vous aimez ou à faire ce qui vous importe vraiment dans la vie. Afin d’identifier les changements qui peuvent être nécessaires pour diminuer vos sources de stress et vivre en harmonie avec votre mission de vie, voici quelques exercices :

Dressez une liste de vos « souhaits », des écarts entre votre vie réelle et votre vie rêvée (idéale), en complétant les phrases suivantes :

  • « Ma vie serait parfaite si _____________________________________________________________________» (ex : je n’avais pas à faire une heure de voiture pour me rendre au travail)

  • « Si je pouvais recommencer ma vie, je changerais ________________________________________________________________________________________________________________________________» (ex : ma consommation d’alcool)

  • « Au lever ce matin, tous mes problèmes étaient disparus. Voici ce qui avait changé : _________________________________________________________________________________________________________________________________________» (ex : je ne m’inquiétais plus pour mes enfants)

  • « Si je gagnais un gros lot à la loterie, je comblerais mes journées en _________________________________________________________________________________________________________________________________________» (ex : en donnant des cours d’aquarelle)

C’est encore difficile? Voici donc un exercice un peu plus drastique… :

Imaginez que vous êtes décédé(e) et qu’on vous donne l’occasion d’écrire votre propre hommage qui sera lu lors de vos funérailles ou toute autre célébration mortuaire. Complétez les lignes ci-dessous :

« Nous sommes réunis ici aujourd’hui pour un dernier au revoir à __________________________ (votre nom). Le monde a un grand besoin de gens qui _________________________________________________________________________ et __________________________________ (votre nom) était la bonne personne pour répondre à ce besoin.

______________________________________ (votre nom) s’est réalisé(e) pleinement lorsque ___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________.

Je crois que _______________________________ (votre nom) est venu(e) sur la terre pour ___________________________________________________________________________________________________________________________________________.

Le monde est meilleur depuis que _________________________________ (votre nom) y est passé(e) et nous ne l’oublierons jamais. »

Petite mise en garde à propos de cet exercice : pour la plupart d’entre nous, la raison d’être sur terre ou la mission de vie peut être ou paraître très simple. Nous ne sommes pas tous des « Mère Térésa » ou des « Martin Luther King jr »  (et c’est très bien ainsi!).

Une fois que votre plan de vie général est dressé, vous pouvez préciser vos objectifs et attentes dans diverses sphères de votre vie :

Travail : ______________________________________________________

Famille : ______________________________________________________

Vie sociale : _________________________________________________________

Vie de couple : __________________________________________________________

Santé : ______________________________________________________

Loisirs et implications communautaires : ____________________________________________

Finances : _____________________________________________________

Une fois la formulation complétée, repérez immédiatement les incohérences dans vos objectifs. Par exemple, si vous souhaitez à la fois obtenir une promotion au travail et vous impliquer bénévolement dans le club sportif de votre fils, cela est peut-être difficilement conciliable. Aussi, la volonté travailler 4 jours par semaine tout en remboursant votre hypothèque d’ici 2 ans, est fort probablement irréaliste. Dans le cas de telles incongruités, modifiez soit la formulation de votre objectif ou, encore plus simplement, son échéance. Rappelez-vous qu’il est possible de tout avoir, mais pas tout en même temps… C’est beau rêver, mais les rêves irréalistes amènent leur lot de déceptions et d’insatisfaction inutiles.

Lorsque la liste des objectifs est établie, déterminez-en l’ordre chronologique. Certains objectifs sont à court terme, d’autres à moyen terme et d’autres encore sont des visions à long terme. Certains sont reliés, en ce sens que l’atteinte d’un objectif constitue une étape dans la réalisation d’un autre objectif plus global. À ce stade-ci, je vous invite à placer vos objectifs dans un ordre logique, avec les sous-étapes à réaliser, un peu à l’image d’un plan d’action stratégique. Vous pourriez aussi y ajouter les qualités requises pour atteindre votre objectif et les compétences à développer.

Enfin, comme vous pouvez fixer des objectifs d’équipe et les suivre avec un tableau de bord, vous pouvez aussi créer une mission familiale et des objectifs communs avec un groupe de personnes qui vous sont chères. Et oui, gérer sa maison et sa vie personnelle comme on gère une organisation, de façon à la fois ferme et flexible, dans un mélange de discipline et de plaisir. Pourquoi pas?

Guylaine Deschênes, Ph.D., CRHA

Cet article a été publié sur le site de Mères & Cie (2010).